.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On n'oublie jamais son passé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack O'Connell

avatar

Nombre de messages : 2
Côté Coeur : Mon coeur a trop saigné pour s'ouvrir à nouveau.
Age : Vingt quatre ans.
Statut : Personne ne possède le statut officiel de petite amie pour le moment.

MessageSujet: On n'oublie jamais son passé.   Ven 30 Oct - 7:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jack & Kaya
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



On n’oublie jamais son passé. Surtout lorsque celui-ci vous en a fait bavé. Je n’oublierai jamais tous les bons moments passés aux côtés de Kaya, et comment j’ai réussi à tout gâcher encore une fois. Je ne m’étais pas très bien comporté avec la jeune femme de mon coeur mais il faut dire qu’à chaque fois que je voyais le bonheur pointer le bout de son nez, je me mettais à fuir. A croire que je ne m’autorisais pas à être heureux. Des années étaient passés à présent, Kaya et moi étions restés le plus loin possible l’un de l’autre pour permettre de s’oublier et passer à autre chose. Faut croire que la jeune femme avait mieux réussi que moi… J’avais regretté mon choix aussitôt après l’avoir fait. Mais beaucoup trop de fierté pour l’avouer et faire marche arrière. Et puis Kaya avait l’air tellement plus heureuse sans moi. Alors j’étais sorti de sa vie bien que je n’avais jamais réussi à sortir Kaya de la mienne. Elle hantait mes pensées jours et nuits. Il était vrai que les filles qui la succédèrent n’eurent pas beaucoup de chance et je m’excuse auprès d’elle d’avoir eu si peu de considération pour elles. Elles ont été de simples divertissements pour essayer d’oublier Kaya mais même avec ça, je n’avais jamais vraiment réussi à passer à autre chose.

Jusqu’au jour où j’ai croisé à nouveau Kaya dans un bar branché d’Angleterre par simple hasard. Ce soir là, nous avions passé toute la soirée à discuter, rattraper le temps perdu. Je ne m’étais jamais senti aussi vivant que ce jour là, une bouffée d’air frais venait me frapper de plein fouet. Quelle était cette sensation ? Je ne serais le dire mais depuis cette nuit là, Kaya coulait dans mes veines et je ne pouvais m’en défaire. Oui, nous avions passé la nuit ensemble comme si cela avait été inévitable. Impossible de résister à cette passion qui nous dévorait. Qu’est-ce que ça signifiait ? Aucune idée mais depuis ce jour là, sans chercher à comprendre pourquoi, nous cherchions à nous revoir régulièrement. Et cette relation étrange avait commencé entre nous. Nous avions peut être couché une fois ou deux depuis ce fameux soir mais ce n’était pas le but premier de nos rendez-vous. On ne savait jamais comment ça allait se finir. Et c’était certainement cela qui était palpitant. Coucher avec son ex, comment avais-je fais pour me retrouver dans une telle situation ? On jouait à un jeu dangereux, les journalistes ne nous avaient pas encore grillés mais combien de temps ce petit jeu allait encore durer ?

La porte du bar s’ouvrit en laissant échapper un grincement derrière moi. Je me retournai et aperçus la sublime Kaya toute en beauté comme à son habitude. Je laissais apparaître un faible sourire, qui malgré moi laissé dégager un charme fou. « Je ne t’attendais plus. » Dis-je ne me levant de mon siège pour venir l’enlacer gentiment. « Qui est l’imbécile qui t’as retardé ? » Demandai-je visiblement de bonne humeur. La présence de la jeune femme suffisait à me rendre serein.  


made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Scodelario

avatar

Nombre de messages : 1
Côté Coeur : je n'ai vraiment pas le coeur à ça.
Age : vingt trois ans.
Statut : mon statut me permet de dire que je suis célibataire maintenant est ce qu'il y a quelqu'un dans ma vie, c'est autre chose.

MessageSujet: Re: On n'oublie jamais son passé.   Ven 30 Oct - 9:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jack & Kaya
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



Je t’ai aimais comme jamais tu n’as imaginé. Je t’ai aimé comme une folle d’un amour inconditionnel et pourtant tu as pris la décision de t’éloigner de moi. Je n’ai jamais compris ton choix mais une chose est sûre, je t’en ai énormément voulu. J’ai réussi à trouver un autre homme après toi, avec qui j’ai vécu quatre années merveilleuses à ses côtés mais je n’ai jamais réussi à t’oublier totalement malgré tout. Tu resteras mon premier amour, ça ne s’efface pas. J’ai retrouvé ma vie de célibataire depuis un an maintenant et je le vis plutôt bien. Jamais je n’aurais imaginé que nos chemins allaient se croiser à nouveau dans ce bar populaire au pays de Galles. Lorsque je t’ai aperçu au loin, j’ai cru que mon coeur avait exploser dans ma poitrine. Tu étais là, planté face à moi… l’homme que j’avais toujours adulé. Je ne sais pas si tu es au courant Jack mais tu es le seul et unique homme qui me rend aussi vulnérable et aussi éprise de toi juste en plongeant tes yeux dans les miens. J’ai réussi à garder mon calme et prendre sur moi pour échanger des phrases aussi naturellement que possible. Malgré toutes ces années, tu n’avais pas changé, tu étais toujours aussi beau et charismatique. Le timbre de ta voix m’avait tellement manqué. Oui, il n’a fallu que quelques secondes pour que je tombe à nouveau immédiatement sous le charme du jeune homme. Je lui en veux de me rendre aussi faible mais Jack restera Jack à mes yeux… Mon point faible. Ce soir là, nous n’avions jamais autant discuté de tout et de rien. Le courant n’était jamais aussi bien passé entre nous. Et contre toute à attente, on a fini par coucher ensemble. Je ne sais pas si c’était la meilleure chose à faire mais une chose est certaine, je ne regrette absolument rien. Je me suis rendue compte que je n’avais pas eu d’orgasme d’une telle intensité depuis des années. Et surtout, je me suis jamais aussi bien sentie depuis des mois. Jack a un pouvoir dévastateur sur moi, je le sais et je m’en veux d’être tombé à nouveau dans ses griffes. Mais que puis-je faire, il restera en moi à jamais.

Depuis plusieurs mois, nous nous fréquentons régulièrement. Je ne sais pas où cette relation va nous mener mais pour le moment, je ne me pose pas de question. Je veux simplement profiter des moments passés à ses côtés. Il est vrai, qu’il nous arrive de coucher ensemble de temps en temps mais ce dérapage n’est jamais prémédité et n’est pas systématique non plus. Comme si, la présence de l’autre nous suffit à être heureux. J’entre enfin dans ce bar où nous avons convenu rendez-vous. Je l’aperçois au loin sirotant un verre de whisky sans glaçon. Mon coeur se serre dans ma poitrine tandis que je m’approche de lui, un magnifique sourire au visage. Ses mains encerclant ma taille pour m’étreindre gentiment me déclenche un frisson dès plus intense. Il m’avoue alors qu’il n’attendait plus et me demande qui est l’abruti qui m’a retenu. Et merde, est-ce que je dois le mettre au courant ? Depuis quelques jours, je voyais mon ex. Oui, un autre… En effet, Elliott vit très mal la rupture et fait tout pour me récupérer. J’ai beaucoup d’empathie et d’affection pour lui mais je ne suis plus amoureuse de cet homme, mon coeur en a la certitude. Pourtant, je ne peux m’empêcher de me sentir coupable et lui cède lorsqu’il demande à me voir. Je ne devrais pas, je sais mais je suis toujours attaché à lui. Et puis maintenant que je côtoie à nouveau O’Connell, la situation devenait de plus en plus bizarre. Je suis quelque peu paumée. « Disons que Elliott ne me lâchait plus la grappe. Difficile de lui faire comprendre que lui et moi, c’est terminé. » J’ai décidé de lui parler franchement. Je ne vois pas l’intérêt de lui mentir. De toute façon, Jack et moi, ne sommes pas ensemble donc je n’ai de compte à rendre à personne. « Un demi pêche, s’il vous plait » Dis-je à l’adresse du barman avant de m’asseoir sur l’un des tabourets au côté du jeune homme plus sexy que jamais. « Alors dis-moi, quoi de nouveau pour toi ? Tu restes encore combien de temps ici ? » Demandais-je vraiment intéressée de connaître ses projets et intentions futures. J’aimerais tellement savoir où j’allais comme ça, droit dans le mur ou s’il y avait une chance pour que Jack et moi, ça puisse fonctionner à nouveau.


made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
On n'oublie jamais son passé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jude { Un cœur qui aime vraiment n'oublie jamais. »
» N'oublie jamais d'ou tu viens [Mermaid's]
» Parce qu'on oublie jamais ses premières fois •• Seis'
» Je n'oublie jamais personne ...
» Oublie ce qui t'a blessé dans le passé, mais n'oublie jamais ce qu'il t'a appris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOLLYWOOD PEOPLE :: PAYS DE GALLES-
Sauter vers: